Transition

Chez le chat

Afin d'anticiper les difficultés que vous pourriez rencontrer lors de la transition, Proinivor vous prodigue quelques conseils pour  faciliter le passage d'une alimentation industrielle (croquettes, boîtes) à une alimentation naturelle crue.

 

A éviter

Ne mélangez pas de croquettes avec de la viande crue sauf si votre animal à une forte tolérance à ce type de mélange (risque de vomi).

 

Nous vous conseillons de demander l'avis de votre vétérinaire avant de changer l'alimentation d'un animal malade, même si des études ont montré que chez les carnivores, l'alimentation crue et d'origine animale est meilleure pour leur santé et le passage d'une alimentation crue complète sans glucide ajouté chez les chats diabétiques entraine une nette amélioration de la maladie.


Recommandations

Faites jeûner votre animal 12 à 24 heures maximum avant de commencer la transition.

 

Si votre animal n'est pas habitué à une nourriture crue, sauf allergie alimentaire connue, commencez par de la volaille cuite (sans os) ou crue.

 

Durant les premiers jours de transition et par souci de simplicité, donnez lui une seule variété de viande afin qu'il puisse s'y habituer.

 

L'étape de la transition est fondamentale. En procédant de manière progressive, elle permet au chat de s'habituer à son nouveau repas Catniv et à son système digestif de s'adapter (estomac, intestin, pancréas, le foie, ...)

 

Nous vous suggérons de peser votre animal au début de la période de transition puis deux semaines après le début la ration 100% Catniv. Réajustez au besoin, à la baisse ou à la hausse, les portions servies en fonction de la perte ou du gain de poids constaté.

Si nécessaire, n'hésitez pas à revenir en arrière si vous avez l'impression d'être allé trop vite (notamment si vous constatez que le chat mange à peine sa gamelle), revenez à l'étape précédente durant quelques jours.


Introduisez toujours ses aliments petit à petit. Souvenez vous que la patience est le maître mot lors de la phase de transition.

 

La durée de la phase de transition est variable et dépend tout à la fois de la patience du maître et de la tolérance de votre animal à de nouveaux aliments.

Ainsi la transition peut parfois durer quelques jours mais elle est en moyenne d'une semaine à dix jours.

 

Les différentes phases de transition présentées ci-après sont plus longues pour deux raisons :

- on prend ici en compte la nature des chats les plus difficiles ;

- on introduit deux nouveaux aliments à savoir des proies rongeurs et des proies poussins.


Phase de transition

L'exemple d'un chat nourri en boîte (pâté)

 

J1 à J3

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

NB : Le plus important est que les besoins énergétiques de votre animal soient couverts par son alimentation quotidienne quel que soit l'espacement des repas. Les félins sont des chasseurs et comme tout carnivore ont une forte capacité d'adaptation.

 

Par exemple le premier repas avant 8h, le second vers 19h et le dernier avant d'aller au lit.

 

Revenons sur notre premier jour de transition.

Donnez lui 50% de sa ration habituelle lors d'un repas et 10g de proie. Les 50% de pâté sont répartis en deux parties égales :

- une part est mélangée avec la proie ;

- l'autre part est utilisée pour recouvrir le mélange préparé.

 

Exemple d'un chat qui mange 100g de pâté habituellement par repas se verra servir 60g dont 50g de pâté et 10g de proie au moment du repas. Les 10 g de proie sont mélangés avec 25 g de pâté et les 25 g de pâté restant sont utilisés pour recouvrir le mélange.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des trois premiers jours de transition.


J4 et J5

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On reste sur les 50% de pâté de sa ration habituelle lors d'un repas et on passe à 15g de proie.

 

Exemple d'un chat qui mange 100g de pâté habituellement par repas se verra servir 65g dont 50g de pâté et 15g de proie au moment du repas. Les 15 g de proie sont mélangés avec 25 g de pâté et les 25 g de pâté restant sont utilisés pour recouvrir le mélange.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des jours 4 et 5 de la transition.


J6 et J7

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On descend à 25% de pâté de sa ration habituelle lors d'un repas et on monte à 20g de proie.

 

Exemple d'un chat qui mange 100g de pâté habituellement par repas se verra servir 45g dont 25g de pâté et 20g de proie au moment du repas. Les 20g de proie sont mélangés avec 12.5g de pâté et les 12.5g de pâté restant sont utilisés pour recouvrir le mélange.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des jours 6 et 7 de la transition.


J8 à J10

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On reste à 25% de pâté de sa ration habituelle et on monte à 25g de proie.

 

Exemple d'un chat qui mange 100g de pâté habituellement par repas se verra servir 50g dont 25g de pâté et 25g de proie au moment du repas. Les 25g de proie sont mélangés avec 12.5g de pâté et les 12.5g de pâté restant sont utilisés pour recouvrir le mélange.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des jours 8 à 10 de la transition.


J11 et J12

Matin,midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On descend à 12.5% de pâté de sa ration habituelle et on monte à 30g de proie.

 

Exemple d'un chat qui mange 100g de pâté habituellement par repas se verra servir 42.5g dont 12.5g de pâté et 30g de proie au moment du repas. On cesse de mélanger la proie avec le pâté, on utilise les 12.5g de pâté pour couvrir la proie.

 

On fera le même rituel  et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des jours 11 et 12 de la transition.


J13

Matin,midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

Ne servir au chat que 30g de proie sans pâté lors de chaque repas du dernier jour de transition.

 

Si chaque repas de la journée est terminée, BRAVO!

la transition est enfin achevée.

SINON

On reprend à partir de J6 à savoir 12,5g de pâté pour couvrir 20g de proie.

 

Ne perdez pas patience car c'est votre meilleur atout et n'hésitez pas à revenir en arrière, généralement au bout de trois semaines la partie devrait être gagnée.

 

NB : Utilisez comme produit de base lors de la transition la nourriture préférée de votre chat.

Pour les chats qui ne sont nourris qu'avec des croquettes, souvent une boîte de sardine à l'huile de tournesol fait l'affaire.


Maintenant votre animal  mange de la nourriture crue à base de proie rongeur non mélangée. On peut introduire dans la foulée un nouveau aliment cru (ex : proie poussin) petit à petit.

 

Cette phase de la transition sera plus courte en raison de la proximité des deux types d'aliment.

 

Il faut savoir avec Catniv transition, à partir de J14 de la transition, des mini sachets déjà mélangés sont mis à votre disposition pour vous faciliter la tâche.

 

 

J14

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

Exemple d'un chat qui mange 30 g de proie rongeur habituellement par repas se verra servir 30 g dont 20 g de proie rongeur et 10 g de proie poussin au moment du repas. Les 20 g de proie rongeur sont mélangés avec les 10 g de proie poussin.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas de la quatorzième journée de la transition.


J15

Matin,midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On passe à 15 g du nouveau aliment dans chaque repas

 

Exemple d'un chat qui mange 30 g de proie rongeur habituellement par repas se verra servir 30 g dont 15 g de proie rongeur et 15 g de proie poussin au moment du repas. Les 20 g de proie rongeur sont mélangés avec 15 g de proie poussin.

 

On fera le même rituel  et dans les mêmes proportions lors de chaque repas de la journée

 

J16

Matin,midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On passe à 20 g du nouveau aliment dans chaque repas.

 

Exemple d'un chat qui mange 30 g de proie rongeur habituellement par repas se verra servir 30 g dont 10 g de proie rongeur et 20 g de proie poussin au moment du repas. Les 10 g de proie rongeur sont mélangés avec 20 g de proie poussin.

 

On fera le même rituel  et dans les mêmes proportions lors de chaque repas de la journée


J17 et J18

Matin, midi et soir (3 repas par jour espacés minimum de 3h voire 4h entre les services).

 

On passe à 30 g du nouveau aliment , seul ce dernier est donné pour couvrir l’ensemble du besoin énergétique de votre chat.
 

Exemple d'un chat qui se nourrit de 30 g de proie rongeur habituellement par repas se verra servir 30 g de proie poussin à chaque service.

 

On suivra la même méthode et dans les mêmes proportions lors de chaque repas des derniers jours (17 et 18) de la transition.

 

Normalement la transition doit se faire sans réelle difficulté.