Pourquoi nourrir cru ?

Pour répondre à cette question, il convient d'examiner les points suivants :

La digestion

Le chien, le chat et le furet comme tout carnivores sont dotés d'un système digestif court adapté à une digestion rapide des protéines. Ainsi, les organes concernés par ce processus sont moins sollicités lorsque votre animal se nourrit de viande (4 à 6 h) que lorsqu'il se nourrit de croquettes (12 à 14 h).

 

Les enzymes

Les enzymes digestives qui ont pour rôle de faciliter l'assimilation des nutriments se trouvent dans la salive, l'estomac et les intestins.

Hors les carnivores sont dépourvus d'enzymes salivaires et la quantité produite par l'organisme (l'estomac et les intestins) diminue avec l'âge. Pour combler cette baisse et pallier leur absence dans la salive, il devient intéressant de recourir à la nourriture crue car les enzymes sont préservées contrairement aux aliments cuits.. Cet apport externe d'enzymes ralentit le vieillissement prématuré de votre animal de compagnie.


Alimentation humide

Originaire du désert, buveur rare, le chat est un carnivore strict dont la digestion et le métabolisme se sont adaptés à une alimentation humide.

 

L'humidité naturelle contenue dans la viande tend vers un équilibre alimentaire et réduit le besoin de s'abreuver mais aussi le risque de déséquilibre de la balance hydrique corporelle qui peut affecter le fonctionnement cardiaque et rénal.

 

Dans la nature avec leur type d'alimentation, le chat s'abreuve occasionnellement mais avec les aliments secs ce besoin augmente et, même en s'abreuvant régulièrement, contrairement au chien, le chat ne peut corriger rapidement une déshydratation dépassant 4% alors que le chien y parvient en quelque minutes 

 

Comme tous les animaux recouverts d’une fourrure, les chats ne possèdent qu’une très petite quantité de glandes sudoripares (au niveau des endroits sans poils) comme les chiens donc ils transpirent peu et perdent donc très peu de minéraux par la sudation. A priori, l’eau est donc la seule matière dont ils ont besoin pour se réhydrater et éliminer les déchets dans l'organisme d'où l'intérêt de la nourriture humide qui présente un apport important en eau et une meilleur digestibilité.


La nourriture industrielle

Les chats et furets ne consomment très peu ou pas de glucides dans leur milieu naturel, or la fabrication des croquettes nécessite de l'amidon issu des céréales (parfois jusqu'à 50% de la composition des croquettes, ce qui explique qu'il est rarement indiqué). De même, la présence de céréales est également constatée dans les boîtes de conserve.

 

Les glucides sont l'une des principales causes de surpoids et de diabète chez nos animaux de compagnie.

Les croquettes peuvent être à l'origine d'insuffisances rénales chroniques chez le chat. De plus, leur composition trop riche en minéraux peut conduire à l'obstruction mécanique des voies urinaires, particulièrement chez le mâle castré.

 

De plus en plus fréquent chez nos animaux de compagnie, le diabète est une maladie grave et  difficile à gérer. Si l'origine de cette anomalie peut être diverse, on constate néanmoins, que beaucoup de chats diabétiques n’ont plus besoin d’insuline ou que leurs besoins en insuline diminuent de façon significative une fois que la quantité d’hydrate de carbone de leur alimentation est réduite jusqu’à un niveau plus approprié à leur espèce que celui trouvé dans les aliments commerciaux.

(NB : l'hydrate de carbone est un glucide. On en trouve dans les céréales sous forme d’amidon, dans certains légumes...)


Le poils

Le poil est constitué à hauteur de 90% d'une protéine dénommée kératine.

Si, au quotidien, on peut noter la perte de quelques poils, les pertes les plus importantes restent toutefois liées aux mues saisonnières.

La mue automnale lui permet de se doter d'un pelage plus épais pour se protéger du froid contrairement à la mue printanière, période à laquelle il se débarrasse de sa fourrure d'hiver pour mieux supporter les chaleurs de l'été.

 

Lors des mises à bas ou pendant la gestation, il est aussi fréquent d'avoir une augmentation des pertes de poils, ceci n'est pas inquiétant. Par contre, un poil terne, hérissé, clairsemé et une mue importante peuvent être liés à des problèmes dermiques, des parasites intestinaux ou à une mauvaise alimentation.

 

Les protéines, les acides gras essentiels et la vitamine A sont les éléments qui favorisent la bonne santé du pelage. Ceux-ci ne sont pas toujours présents en quantité suffisante dans les aliments industriels du fait de leurs matières premières et de leur mode de préparation (cuisson).

 

L'utilisation de nos produits à base de proies  très riches en protéine, acide gras et vitamines vous permettra de répondre à ce problème et d'ainsi favoriser la mue périodique, contrairement à une alimentation inadaptée et pauvre en protéine qui tend à provoquer le perte continuelle des poils.


Les selles

Les chats, chiens et furets nourris de viande présentent des selles fermes, de petite taille et peu odorantes ce qui témoigne d'une bonne digestion. Les boîtes de conserves et croquettes ont, à l'inverse, tendance à produire des selles volumineuses, molles et très odorantes.

 

L'observation de chats nourris avec nos produits permet de remarquer qu'il boivent moins du fait de l'humidité naturelle des proies, ce qui n'empêche pas de mettre à leur disposition de l'eau fraîche.

 

 

La santé bucco-dentaire

Les carnivores présentent une dentition adaptée à l'ingestion de la viande. Par exemple, l'os cru contenu dans la ration permet un nettoyage des dents par la friction engendrée avec les mouvements de mâchoires, entrainant ainsi l'élimination des bactéries qui s'installent sur la plaque dentaire.

 

Une alimentation à base de proies entières favorise la stimulation des tissus gingivaux, diminue le risque de prolifération bactérienne et tend à ralentir l'apparition d'odeurs.

Riche et équilibré, Proinivor favorise une meilleure santé bucco-dentaire qui se traduit par des gencives saines, des dents aussi robustes que propres et une odeur buccale inexistante.


Le coût

Comme nous le savons, "bien manger, c'est se soigner". Ce qui est valable pour l'homme l'est également pour votre animal de compagnie.

 

De qualité supérieure, Proinivor revient moins cher que les boîtes premium dans les commerces.

 

L'alimentation de votre animal mérite une attention particulière, des produits inadaptés ou de mauvaise qualité risquant de mettre à mal sa santé et de vous amener à consulter plus souvent le vétérinaire. Tout en respectant le régime naturel de votre animal, Proinivor vous permettra ainsi de réduire la fréquence des soins vétérinaires et d'éviter à votre animal de développer certaines pathologies.

La qualité de l'alimentation de votre animal n'a d'égal que l'attachement que vous lui portez.